Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 6.1804 [Cigognara Nr. 3401-6]

Seite: 111
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1804/0174
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C III )

Planche cinquante - deuxième. — Minerve , dite la

Pallas de Kelletri. Statue antique de la galerie du

Musée.

A peine celte admirable statue fut-elle découverte,
que les connaisseurs et les artistes la placèrent au rang
des chef-d’œuvres antiques parvenus jusqu’à nous.
Parmi toutes les figures de Minerve, il n’en es! point
qui présente cet aspect imposant , que la Pallas doit
bien plus encore à la noblesse et à la pureté de ses
formes qu’à sa proportion colossale (*). Elle a sur sa
télé un casque d’une forme simple et élégante ; la
redoutable égide couvre sa poitrine ; son corps
est enveloppé de la draperie nommée péplum qui forme
autour d’elle des plis d’un éléganie simplicité. L’extré-
mité de cette draperie est festonnée et comme gauf-
frée, particularité qui concourt avec l’austérité de l’en-
semble à rapporter cet ouvrage au beau siècle de
l’art , à celui dont Winckelmann désigne le style
par l’épithète de sublime. La position du bras droit
de Minerve annonce qu’elle tenait une lance ; la
main gauche supportait sans doute une patère ou
une Victoire. Ce n’est cpie depuis peu de temps que
cette statue a été retrouvée. Elle fut déterrée en
1797 , près de Vellétri , petite ville de l’état ecclé-
siaslique , à 10 milles de Pvome. Elle est en marbre
de Parus , et d’une conservation presque parfaite. La
main droite seulement est une restauration moderne.

(*) Elle a 9 pieds 9 pouces et demi de hauteur.
loading ...