Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 8.1805 [Cigognara Nr. 3401-8]

Seite: 13
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805/0026
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( i3 )

Planche troisième, — La Vierge, VEnfant-Jêsus, S.

Jean, et S. Joseph. Tableau de la galerie du Musée ;

par Jules-Romain.

La Vierge, assise au pied d’un arbre, tient l’Enfant
Jésus sur ses genoux, et le contemple avec tendresse»
Près d’eux est le petit S. Jean qui déployé un rouleau
sur lequel sont écrites les paroles : Ecce Agnus Dei.
S. Josepli, dans l’attitude de là méditation , s’appuya
sur un fragment de colonne antique. Le fond repré-
sente un paysage.

Dans ce tableau, Jules-Romain approche du stylo
de Raphaël, et se montre presque l’égal de ce grand
peintre. Un dessin correct et gracieux, des expressions
pleines de noblesse et de simplicité , des détails ren-
dus avec goût pourraient même faire attribuer l’ou-
vrage au maître plutôt qu’à l’élève, si un peu
de dureté dans les contours, un coloris tirant sur le
brun, et une sorte de fierté dans les têtes n’indi-
quaient la manière de Jules-Romain. Au reste, ce
tableau est un des plus soutenus dans toutes les parties
de l’art qui soient sortis de son pinceau. Les figures
sont presque de grandeur naturelle (*),

(*) L'éditeur possède une gravure de ce tableau,, faite à Rome
et portant le nom de Raphaël. Il se pourrait que la composition fût
de ce maître, et l’exécution de son élève.
loading ...