Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 8.1805 [Cigognara Nr. 3401-8]

Seite: 27
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805/0047
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C 27 )

/

Planche dixième. — Prométhée et le Vautour. Tableau
de la galerie du Musée ; par Guido Cagnacci.

Prométhée est un des personnages dont la Mytho-
logie a rapporté le plus d’aventures merveilleuses,
qui presque toutes avaient un sens allégorique. On
lui donne pour père Japet, et pour mère Asia ,
Climène ou Thémis. Il forma l’homme du limon
de la terre j et, pour animer son ouvrage, il eut
l’audace de dérober le feu céleste. Jupiter irrité lui
envoya une femme formée par Vulcain , et comblée
de toutes les perfections. C’était la célèbre Pandore,
dont la boîte renfermait les malheurs qui devaient
affliger le monde. Prométhée, plus prudent que son
frère Epiméthée , échappa aux séductions de Pan-
dore. Jupiter le fit attacher par Mercure sur le mont
Caucase, et envoya un vautour, né de Typhon et
d’Echidna , qui devait lui dévorer éternellement les
entrailles. Ce cruel supplice eut cependant une fin.
Ce fut, selon quelques auteurs , parce que Jupiter
voulut reconnaître le service que lui avait rendu
Prométhée , en le dissuadant d’épouser Thétis dont
l’enfant l’aurait détrôné. D’autres mettent la déli-
vrance de Prométhée au rang des belles actions
d’Hercule. Il existe plusieurs monumens antiques sur
lesquels on voit ce héros perçant le vautour à coups
Je flèches.

Le supplice de Prométhée est un sujet dans lequel
on peut se montrer savant dessinateur et coloriste
vigoureux : il 11’est donc pas surprenant qu’il ait
été souvent traité. La figure de ce tableau a de
loading ...