Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 8.1805 [Cigognara Nr. 3401-8]

Seite: 37
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805/0062
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( s7 )

Planche quinzième.— U Annonciation. Tableau de la
galerie du Musée ; par Charles de la Fosse.

Gabriel annonce à Marie qu’elle deviendra mère du
Sauveur : la Vierge à genoux écoute avec humilité les
paroles de l’Ange.

Cette composition est d’un effet très-agréable. Le
dessin pourrait avoir plus de noblesse, mais il n’est,
point incorrect. La couleur est chaude, harmonieuse,
et les accessoires sont rendus avec beaucoup de préci-
sion.

Cette peinture, de forme ovale , a environ un pied
de haut, sur un pied et demi de large. Elle est envi-
ronnée d’une guirlande de fleurs (*) d’environ quatre
pouces de largeur, peinte par J. B. Monnoyer,dit
Baptiste. Cet artiste , né à Lille , en i635, et mort à
Londres, en 1699, s’acquit une grande réputation dans
ce genre.

Charles de la Fosse naquit à Paris, en 1640. Son
père exerçait la profession de joaillier , et de la Fosse,
auteur de la belle tragédie de Manlius, était son oncle.
Elève de le Brun , le jeune de la Fosse fît dans l’école
de ce peintre célèbre des progrès qui lui donnèrent
droit à la protection du roi. Il obtint la pension pour
le voyage d’Italie. Les productions des grands maîtres
de l’école romaine furent d’abord l’objet de ses études j
mais lorsqu’il alla à Venise, les ouvrages du Titien et
de Paul Véronèse captivèrent son admiration par le
charme du coloris, et déterminèrent la préférence qu’il

(*) On a pris le parti de supprimer , dans la gravure, cet acces-
soire qui eût réduit les figures à une trop petite proportion.

8. 8-
loading ...