Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 8.1805 [Cigognara Nr. 3401-8]

Seite: 63
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805/0101
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 63 )

Planche vingt-huitième.— Le comte Loger à genoux
devant S. Bruno. Tableau de la galerie du Sénat ;
par E. le Sueur.

Hoger , comte de Sicile et de Calabre , étant à la
chasse se sépara par hasard de sa suite, et arriva
près des cellules où S. Br-uno et ses compagnons se
livraient à des exercices de piété. Touché de leur
ferveur, il voulut apprendre d’eux qui ils étaient,, et
de quelle manière ils employaient leur temps. Les
réponses qu’il reçut le pénétrèrent de respect pour
ces pieux solitaires.il leur fit présent de deux églises
et d’un fonds de terre destiné à leur subsistance. Dans
la suite, il allait souvent près de S. Bruno lui de-
mander ses conseils et se recommander à ses prières.

Le Sueur a représenté l’instant où le comte aper-
çoit pour la première fois S. Bruno. Il est déjà descendu
de son cheval, et rend hommage à la piété du Saint,
en fléchissant le genou devant lui. Dans le lointain
on aperçoit quelques cavaliers de la suie du prince.

Ce tableau, dont la composition est expressive et
d’une noble simplicité , est le dix-neuvième de cette
suite.
loading ...