Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 8.1805 [Cigognara Nr. 3401-8]

Seite: 65
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805/0104
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Planche vingt - neuvième. — La Descente de ci'oix.

Tâbleau de la galerie du Musée -, par Jouvenet.

Jésus-Christ vient d’expirer : les disciples détachent
son corps de la croix. Joseph d’Arimathie et un autre
vieillard étendent à terre le linceuil dans lequel ils vont
l’ensevelir. La Vierge et les saintes femmes se livrent à
la douleur.

Ce tableau est regardé comme le chef-d*oeuvre de
Jouvenet. Une composition savante; un aspect impo-
sant ; beauconp d’expression ; un dessin mâle ; une
couleur vigoureuse, quoique pour cette partie le peintre
n’ait peut-être pas assez consulté la nature ; une large
distribution d’ombres et de lumières ; enfin un pinceau
ferme et fier placent cet ouvrage au rang des meil-
leures productions de l’art. Les figures ont environ six
pieds de proportion.

Cette descente de croix a longtemps décoré le
maître-autel des Capucines de Paris. Restout, élève et
neveu de Jouvenet, en a fait une copie très-estimée;
loading ...