Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 8.1805 [Cigognara Nr. 3401-8]

Seite: 76
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805/0120
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 76 )

Cet artiste naquit à Moulins, en Bourbonnais , l’an
1627. Il fut disciple de François Anguier , et fit des
progrès rapides qui engagèrent Louis XIV à l’envoyer
en Italie, avec une pension de 3ooo 1. Après un long
séjour à Rome, Regnauldin revint en France, où il fit
pour les maisons royales un grand nombre d’ouvrages.
On cite comme les plus estimés l’Enlèvement de
Cybèle par Saturne, que l’on voit au jardin des Tuile-
ries ; l’Automne, et Faustine, placés dans celui de
Versailles, elc.

Regnauldin mourut à Paris , en 1706 , à l’âge de 79
ans. Il était alors recteur de l’Académie, où il avait été
reçu peu de temps après son retour d’Italie.
loading ...