Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 8.1805 [Cigognara Nr. 3401-8]

Seite: 107
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805/0167
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( I07 )

Planche cinquantième. -— V Amour reçoit les hommages
de plusieurs dieux. Tableau du Musée de Versailles ;
par E. le Sueur.

Le Sueur a voulu exprimer la puissance de l’Amour,
comme il l’a fait dans le tableau où ce dieu est repré-
senté dérobant le foudre de Jupiter. L’amour ado-
lescent est assis sur des nuages , et reçoit avec com-
plaisance le don que trois divinités lui font de leurs
attributs. Mercure,coiffé de son pétase, et tenant d’une
main une trompette , présente à l’Amour son caducée.
Apollon, que l’on reconnaît à la beauté de ses formes,
à sa lyre et à sa couronne de lauriers, offre le flambeau
du jour à celui dont il reconnaît l’empire. La fière
Diane elle-même , se privant de son arc et de ses
flèches , semblerait indiquer que désormais renon-
çant aux exercices de la chasse , elle veut vivre sous
l’empire de l’Amour.

Cette pensée poétique et gracieuse est rendue avec
l’élégance qui caractérise les ouvrages le Sueur. Le
dessin est grand, svelte, et généralement très-correct,
quoique la figure de Diane paraisse un peu longue.
Les figures ont environ deux pieds et demi de propor-
tion.
loading ...