Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 8.1805 [Cigognara Nr. 3401-8]

Seite: 139
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805/0214
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
Planche soixante - sixième. — S. Jean l’Evangéliste
plongé dans une cuve d’huile bouillante. Tableau
de la galerie du Musée; par Rubens.

On rapporte que lors de la seconde persécution
générale, suscitée contre les Chrétiens l’an q5, S. Jean,
arrêté par ordre du proconsul d’Asie , fut envoyé à
Rome, où on le jeta dans une chaudière d’huile
bouillante; mais que ses jours furent conservés mira-
culeusement. Peu de temps après Domitien le bannit
dans l’île de Pathmos , l’une des Sporades, où l’apôtre
écrivit son Apocalypse. Son exil ne dura qu’environ
une année.

La forme du cadre n’a point permis au peintre de
donner à son sujet le développement qu’il paraissait
exiger. Les figures semblent gênées dans leur action ;
défaut très-rare chez Rubens. La tête de S. Jean a de
l’expression, mais cette figure manque de noblesse. On
reconnaît Rubens à la facilité de l’exécution , à la
finesse et à l’éclat du coloris. L’effet lumineux de la
gloire est parfaitement rendu.

Ce tableau est le pendant de la Décollation de
S. Jean-Baptiste, gravée pl. 22, p. 5i de ce huitième
volume. Tous deux étaient des volets.

Les figures sont de grandeur naturelle.
loading ...