Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 8.1805 [Cigognara Nr. 3401-8]

Seite: 149
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805/0229
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
C H9 )

Planche soixante-onzième. — Un Soldat romain blessé ;

par Drouais.

Atteint d’un coup qui va le priver de la vie, ce soldat
semble regarder fièrement son ennemi, et triompher
de la douleur. Il a près de lui son manteau et son
épée. On aperçoit dans le fond un bouclier de forme
ronde.

Cette figure est une de ces études que les jeunes
artistes français , envoyés à Rome par le gouverne-
ment , ont coutume de faire chaque année , pour
attester leurs progrès. Drouais se montra digne de
la grande réputation qu’il avait déjà acquise , lors-
qu’il peignit ce Soldat blessé. On admira , dans cette
figure, un goût de dessin fier et savant, une couleur
vigoureuse et vraie , et un pinceau très-ferme. Ce
fut la première étude qu’il envoya de Rome à Paris.

La figure est de grandeur naturelle.

8.

36
loading ...