Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 9.1805 [Cigognara Nr. 3401-9]

Seite: 13
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805a/0027
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( i 30

Planche troisième.— Plan, au rez-de-chaussée, d'un
projet de Halle aux toiles pour la ville de Clcrmont,
en Auvergne ; par M.. Lanois , architecte des bâtimens
civils•, à Paris.

I<e plan, distribué dans un terrein fort irrégulier , a
néanmoins conservé, du côté de la place de 3ode, l'ap-
parence d'une symétrie parfaite ; et le portique cou-
vert , formé par les pilastres carrés environnant ce
bâtiment, produit à la fois, dans l'élévation, l'as-
pect de la richesse , et ce caractère de simplicité et
d'unité si désirable dans les édifices publics.

La commodité de ces portiques serait précieuse pour
étaler les toiles, et recevoir commodément les mar-
chands et le public, à l'abri de la pluie ou du soleil.
On ne saurait trop multiplier ces portiques dans une
grande ville. On peut se convaincre de leur agrément
et de leur bon effet en Italie où ils sont si fréquens,
et où l'on est toujours flatté de les rencontrer. On
sait que toutes les communications de la ville de Bo-
logne ert sont pourvues , et que le voyageur se plaît à
les parcourir, uniquement pour jouir de l'agrément
et de la nouveauté du spectacle qu'ils lui procurent.

Cette sorte de construction est si naturelle et si peu
dispendieuse, qu'il est peu de villages en Italie dont la
principale et quelquefois même l'unique rue n'ait cet
avantage. Il s'en trouve aussi beaucoup en Suisse et
même en France.

C'est surtout au Commerce que ce genre d'archi-
tecture est utile , puisque la circulation et la com-
munication entre les habitans peuvent se faire, avec
9* a
loading ...