Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 9.1805 [Cigognara Nr. 3401-9]

Seite: 21
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805a/0039
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 21 )

Planche septième. — La Mort de Phocion; par Odevaere.

En publiant, dans les Annales, la gravure de la statue
antique de Phocion, exposée dans la galerie du Musée,
on a rapporté les principaux traits de la vie de cet
illustre Athénien, qui périt victime de l'injustice de
ses concitoyens (*).

La mort de Phocion fut le sujet du grand prix de
peinture , en l'an 12.

M. Odevaëre , de Bruges , élève de M.David réunit
les suffrages , et obtint la pension de Rome.

Dans le milieu du tableau , on voit Phocion assis et
tranquille. Ses amis ont déjà bu la ciguë. Comme il n'en
restait plus, et que le bourreau ne voulait pas en
apporter d'autre pour Phocion , à moins qu'on ne lui
comptât 12 dragmes , Phocion pria un Athénien qui
était présent de lui donner cette somme « puisqu'à
« Athènes il n'était pas permis même de mourir, sans
« payer, »

Ce tableau sagement composé , d'un dessin correct
et d'une couleur vigoureuse, fait concevoir les meil-
leures espérances du talent de l'artiste.

(*) Voyez Pl. 5i , p. 63 du troisième volume.

4
loading ...