Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 9.1805 [Cigognara Nr. 3401-9]

Seite: 47
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805a/0077
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 47 )

Planche vingtième. — Vénus à la coquille. Statue en
plâtre; par Gois fils.

La Déesse de la Beauté, entièrement nue, sou-
tient d'une main les boucles de sa chevelure, et de
l'autre tient une draperie. Un de ses pieds est posé
sur une coquille qui rappelle au spectateur l'élément
où Vénus prit naissance.

Cette figure, exécutée avec soin et de grandeur
naturelle, est gracieuse dans le mouvement et l'ex-
pression. Elle fut exposée au Salon du Louvre, et
fit honneur à l'artiste connu depuis par plusieurs
ouvrages plus importans,
loading ...