Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 9.1805 [Cigognara Nr. 3401-9]

Seite: 60
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805a/0094
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 6o )

Vignole, Inigo-Jones , etc., y ont puisé tons cette
grandeur de style et cette richesse de composition
qui les a rendus célèbres ; on pourrait même assurer
que la plupart des projets qu'ils ont exécutés sont
des réminiscences de leurs études, aux thermes des
Romains.

Le projet détaillé dans les planches 26, 27 et 28 a
le mérite de s'être rapproché de ces vastes con-
ceptions, quoique dans un espace de terreiu assez
borné.

L'architecte qui l'a conçu a tiré un heureux parti
de la diversité des plans du sol ; et l'aspect de ses
façades et des rampes placées dans le soubassement
de la planche 27 serait d'un effet imposant et pitto-
resque à la fois. Nul doute qu'un tel édifice ne pût
honorer celui qui voudrait l'ériger à la gloire de
son siècle 5 il pourrait aussi porter avec dignité le
nom des thermes de Napoléon.

La nouveauté de ce genre de bâtiment introduit
parmi nous, le goût des bains devenu assez en usage,
et qui semble l'appeler par la multiplicilé des éta-
blissement déjà formés et connus sous les noms des
bains Albert, Vigier , Poitevin, Chinois , de Tivoli,
et quelques autres, tout semble annoncer le moment
favorable pour réaliser un semblable projet.

Ici le luxe de l'architecture n'est point déplacé;
il est au contraire commandé par le sujet : ce sont
des formes élégantes et variées qu'il faut offrir aux
jeux, même au dehors, pour inviter à jouir, dans
l'intérieur', des délassemens du bain et d'un doux
repns.

Un terrein plus vaste eût permis d'y joindre, comme
dans les thermes antiques, des salles d'exercice, et de
loading ...