Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 9.1805 [Cigognara Nr. 3401-9]

Seite: 83
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805a/0129
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 83 )

Planche trente - huitième. — Hamadriade. Statue du
jardin des Tuileries ; par Coysevox.

Cette figure est celle d'une Hamadriade, assise sur le
tronc de l'arbre qu'elle protège. Attachée à cet arbre
dont la mort seule peut la séparer, elle écoute avec
ravissement un Faune qui joue de la flûte.

Cette seconde statue, que l'on donnera dans un
Numéro prochain, est placée à quelque distance de la
première; l'une et l'autre sont de Coysevox. Celle-ci,
l'une des plus médiocres de cet artiste, est cependant
d'une exécution très-agréable. Elle est placée dans le
jardin des Tuileries , du côté du pavillon Marsan , et
peut avoir 6 pieds de proportion. Derrière elle est un
jeune enfant qu'on ne peut voir du point de vue où elle
a été dessinée.

On sait que , par une bizai-rerie assez singulière ,
Louis XIV exigea de Coysevox et de Coustou , qu'un
enfant fût mis à côté de chacune des six statues des-
sinées au même emplacement.
loading ...