Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 9.1805 [Cigognara Nr. 3401-9]

Seite: 86
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805a/0133
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(86 )

maisons de commerce. Elles gagnent toutes récipro-
quement, à ce voisinage, à la disposiiion de l'en-
semble, et à l'ordonnance d'nnè même décoration,
l'avanlage de jouir chacune d'une.cour spacieuse, de
galeries couvertes, d'une fontaine et d'une horloge
communes, et d'un rapprochement précieux, qui attire
le public et favorise le débit des marchandises diverses
réunies dans cette enceinte.

. Xai figure du dieu du Commerce couronne , au fond
de la cour, la petite campa 1111le où est placée l'horloge ;
et;plusieurs autres attributs en sculpture, également
allégoriques au commerce , ajoutent à l'intérêt de cette
décoration qui réunit une sorte d'élégance à la simpli-
cité qu'exige le sujet.

8,b ,â ,!tW: fc&wq ^uoao H^<£^**

:cq aao sis
loading ...