Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 9.1805 [Cigognara Nr. 3401-9]

Seite: 98
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805a/0151
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 98 )

doit paraître singulier que lui seul ait une gloire : n'en
voulant pas donner aux deux autres figures , le
Tésarèse eût mieux fait de supprimer celle-ci.

Simon Contarini était de la ville de Pésaro, où il
naquit en 1612 , et à laquelle il dut son surnom. Le
Guide, son maître, qui le chérissait, reconnaissait
dans ses ouvrages les qualités qui distinguent les siens
propres. Le Pésarèse promettait de l'égaler au moins,
quand la mort le surprit à 36 ans.

Sa couleur, un peu roussâtre, le faisait appeler 1»
peintre cendré.
loading ...