Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 9.1805 [Cigognara Nr. 3401-9]

Seite: 115
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805a/0177
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( «S)

Planche cinquante-quatrième. — Bas-relief en marbre)
du Musée des monumens français.

Ce bas-relief, qui fait maintenant partie du tombeau
de Philippe de Commines, restauré par M.Lenoir, fut
exécuté pour le château de Gaillon , par Paul Ponce ,
sculpteur florentin, qui vint en France sous Louis XII,
et fut l'un des artistes célèbres du règne de François I.

S. Georges est ici représenté combattant un dragon
redoutable. Le monstre mord la lance du guerrier.-
Plus loin , une femme invoque le ciel pour l'heu-
reuse issue du combat.

On trouverait, dans la Vie des Saints, le trait qui a
fourni le sujet de ce bas-relief; mais ce qu'il y a de sin>»
gulier , c'est que peut-être la légende en a emprunté le
récit des Musulmans chez qui S. Georges est en grande
vénération.

Ponce n'a pu déployer que de l'adresse de ciseau ,
dans la figure de S. Georges couvert d'une lourde
armure. Le cheval est court, et a de la roideur. Le mé-
rite de cet ouvrage est plutôt dans l'exécution que dans
la beauté des formes.
loading ...