Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 9.1805 [Cigognara Nr. 3401-9]

Seite: 121
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1805a/0186
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( »** )

Planche cinquante-septième.-—Portrait de S. M. l'Em-
pereur et Roi; par M. David.

L'Empereur, monté sur un cheval magnifique , fran-
chit rapidement le sommet du Saint-Bernard, au milieu
des glaces et des précipices ; de la main il indique à ses
soldats la route escarpée qu'ils doivent suivre. A diffé-
rentes distances, on voit des Français gravissant sur
les neiges éternelles qui couvrent ces monts.

En rappelant le passage audacieux des Alpes qui
ouvrit la glorieuse campagne de l'an 8 en Italie, et
porta l'étonnement et l'effroi chez les ennemis de la
France, M. David a su faire , d'un simple portrait, une
composition entièrement historique.

Les grands noms d'Annibal et de Charlemagne
viennent se mêler si naturellement à celui de l'Empe-
reur , lorsqu'on regarde ce tableau , qu'il semblait
inutile de les écrire au bas. Cependant l'idée de l'artiste
n'en est pas moins ingénieuse.

L'ensemble de la figure est héroïque , et elle est
ajustée avec une perfection qui prouve le parti qu'un
grand peintre peut tirer du costume français. Enfin le
dessin, la touche, la couleur se sont réunis pour rendre
cette composition digne des regards de la postérité,

1

9-

29
loading ...