Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 11.1806 [Cicognara Nr. 3401-11]

Seite: 13
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806/0026
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 13 )

Planche quatrième. — S. Roch dans la prison. Tableau de
la galerie du Musée ; par le Guide.

S. Roch , renfermé dans une prison obscure, invoqua
le ciel pour obtenir sa délivrance. Un jour qu’il commen-
çait à se livrer aux douceurs du sommeil, une voix l’ap-
pela, et, s’éveillant, il vit un Ange qui lui annonça que
sa prière était exaucée ; en effet, ses fers étaient brisés.

C’est l’instant que le Guide a choisi. Auprès de S. Roch
est le Chien, fidèle compagnon de ses infortunes,et qui
sert toujours à le faire reconnaître.

Ce tableau est d’une exécution large ; le dessin est grand
et ferme, la touche savante, hardie et facile. Cette figure
esi belle comme étude. L’attitude de l’Ange n’est pas heu-
reuse ; il y a de la roideur dans le geste qu’il fait pour
annoncer la volonté du ciel.

Un coloris trop sombre nuit à l’effet de ce tableau. Le
Guide aurait pu tirer parti de l’apparition de l’Ange y
pour répandre plus de lumière dans le lieu obscur où la
scène est placée.

ir.

2
loading ...