Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 11.1806 [Cicognara Nr. 3401-11]

Seite: 17
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806/0032
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( *7 )

Planche sixième. —— Plan et Elévation de la Halle aux
bleds de Paris ; par M. Le Camus de Mézières, archi-
tecte.

Ce monument est remarquable par sa forme circulaire
parfaitement isolée, la seule de ce genre qui existe à Paris
et qui puisse nous donner une idée de la masse des théâtres
ou des amphithéâtres des anciens , avec cette différence
cependant que les premiers ne comprenaient que la moitié
d’un cercle, et que les seconds étaient sur un plan ellipti-
que , mais l’effet à l’œil était à peu près pareil.

La Halle aux bleds mérite encore d’être examinée par
rapport à sa construction soignée, à la légèreté de ses voûtes
en brique, à la forme recherchée et à l’appareil de ses
deux escaliers en pierre, enfin par rapport à l’effet de son
ensemble tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.

La cour circulaire que renferme ce monument, et qui
a 120 pieds 40 de diamètre, ne pouvant abriter tous les
grains et farines dont il est l’entrepôt, on résolut de la
couvrir en 1782, et les projets présentés par MM. Legrand
et Molinos, architectes, pour y construire une coupole
hémisphérique en charpente légère , suivant l’ingénieux
système de Philibert de Lorme, furent acceptés et aussi-
tôt exécutés. Cette coupole, d’un diamètre presque égal à
celle du Panthéon de Rome (*), mais percée de 25 grands
rayons lumineux ou cotes à jour, comme ils sont ici figu-
rés dans l’élévation , produisait le plus grand effet, et pa-
raissait d’une grandeur et d’une légèreté prodigieuses. L’œil

O Elle a i33 pieds de diamètre, et n?est éclairée à son sommet
<E[ue par une seule ouverture circulaire de a4 pieds de diamètre.
loading ...