Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 11.1806 [Cicognara Nr. 3401-11]

Seite: 24
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806/0042
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( *4 )

fans de Jacob , les Fils de Laban,, un Vieillard et deux
Femmes composent le petit nombre de personnages aux-
quels l’artiste s’est borné.

Les costumes, le choix du site, ni même le ton de ce
tableau n’y font reconnaître un sujet tiré de la Bible; et
l’on peut dire que l’artiste a mis de la coquetterie dans la
couleur de ses draperies. Mais il faut pardonner ce défaut
en faveur du mérite réel de cette production d’un effet
séduisant et d’une exécution remplie de grâces. Les tons
sont de la plus grande légèreté , et le coloris général doux
et harmonieux. Le paysage est charmant, quoiqu’il ne
soit pas le meilleur que nous ayons de La Hire ; il a quel-
quefois montré, dans cette partie, plus de solidité de
touche, mais jamais il n’a rien produit d’un aspect plus
agréable. L’architecture paraît avoir été familière à ce
peintre : le temple ruiné qu’on voit ici est d’un goût noble
et élégant, et semble être la copie exacte de quelque mo-
nument de l’antique Grèce.
loading ...