Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 11.1806 [Cicognara Nr. 3401-11]

Seite: 49
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806/0080
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 49 )

Planche vingt-deuxième. ■— La Mort de Caton. Tableau
de la galerie du Musée ; par Le Brun.

Les principales circonstances de la mort de Caton ont
été rapportées dans le dixième volume des Annales,
page 49.

Le Brun, circonscrit par la dimension du cadre qu’il
avait choisi, n’a vraisemblablement voulu faire qu’un
morceau d:'étude. On reconnaît qu’il fut fait dan» le temps
où ce peintre s’attachait à suivre la manière des Caraches;
aussi ce tableau n’est-il pas une de ses moindres produc-
tions. Cependant la couleur en est vicieuse: le corps de
Caton, qui vient d’expirer, ne peut avoir le ton livide que le
peintre lui a donné. L’exécution de ce tableau est d’ailleurs
excellente. Le dessin est vrai et savant ; l’on doit remar-
quer que le raccourci du bras gauche de Caton , sous le
rapport du trait, est parfaitement senti,et que ce n’est que
par le ton que l’effet en est manqué.

On serait tenté de croire, si l’on ne savait le contraire,
que le Soldat qui veut s’assurer si Caton respire encore,a
l’intention de lui porter un coup d’épée: cette figure et celle
du fils de Caton sont d’une exécution franche. La touche
de Le Brun paraît dans cet ouvrage exempte des défauts
qui ont fourni tant d’injustes critiques aux détracteurs de
ce grand peintre.
loading ...