Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 11.1806 [Cicognara Nr. 3401-11]

Seite: 61
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806/0098
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 6i )

se trouverait un corridor de 3 pieds de large formé par
une cloison de la hauteur de ces lits , servant à les isoler ,
et à en dégager le service , à masquer les garde-robes pla-
cées derrière chaque lit dans l’épaisseur du mur.

Au centre de la cour du milieu s’élèverait la chapelle,
construite en colonnades à jour, séparée de la circonfé-
rence intérieure par un espace considérable, et placée de
manière que le service divin s’apercevrait de toutes les
salles.

Les corps de logis servant à lier les extrémités des
grandes salles seraient occupés tant par les petites salles
et les escaliers que par les pièces de desserte particulière-
ment consacrées aux salles voisines.

La hauteur des divisions générales d’étages étant consi-
dérable et proportionnée à l’étendue des grandes salles, per-
mettrait d’établir sur ces pièces des entresols de 12 pieds
d'élévation convenables au logement des sœurs et des gens
de service. Par ce moyen, chaque salle aurait dans son voi-
sinage immédiat, et le plus possible à sa portée, le nombre
de personnes destinées à la desservir.

Le rez-de-chaussée serait entièrement voûté et consacré
aux offices, cuisines, pharmacies, salles de bains, etc.

Le nombre des lits placés à grands espaces dans ce pro-
jet est de plus de 5,000.

L’auteur a de plus ménagé, dans les entresols du rez-de-
chaussée, 5o.o chambres à lit seul et à cheminée, où l’on
arrive par des escaliers particuliers.

Cet hôpital réunit, en un mot, tous les avantages ima-
ginables de commodité, de salubrité et d’économie; il
rappelle le beau projet qui fut proposé, dit-on , au pape
Ganganelli, pour transformer le Colysée de Rome en un
vaste hôpital, afin de rendre utile à l’humanité souf-
flante ce monument du luxe des Césars. Ce projet fut
loading ...