Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 11.1806 [Cicognara Nr. 3401-11]

Seite: 62
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806/0099
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( ^ )

accueilli par le Pontife; mais il entraînait à de fortes dé-
penses, et l’édifice n’ayant pas , comme celui-ci, l’avan-
tage d’être situé sur le bord d’une rivière, l’on n’eût
pu s’y procurer de l’eau qu’avec des frais immenses.
M. Poyet évalue à iz millions au plus l’exécution du sien,
et pense qu’il pourrait se bâtir en six années. Nulle dé-
pense assurément ne pourrait être mieux appliquée. L’em-
placement choisi est des plus convenables.

La beauté de ce plan et la commodité de sa distribu-
tion s’appliqueraient, avec un égal succès , à une caserne,
à une maison de détention, à une immense manufacture,
enfin à tous les grands établissemens où l’on voudrait
réunir une grande quantité d’hommes, sans confusion, et
dans le plus petit espace de terrein possible.

Tous les amis des arts, tous ceux que les grandes idées
frappent, et qui s’enthousiasment à la vue du noble et du
beau partout où ils le rencontrent, ne peuvent que faire
des vœux pour l’exécution de ce vaste projet.

L. G.
loading ...