Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 11.1806 [Cicognara Nr. 3401-11]

Seite: 85
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806/0133
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 85 )

Planche quarantième. — Persée et Andromède. Groupe
en marbre ; par Puget.

Andromède, fille de Cépliée, roi d’Elhiopie, osa dis-
puter le prix de la beauté à Junon. Neptune, pour venger
cette Déesse, envoya un monstre marin qui ravagea le
pays. L'oracle d’Ain mon interrogé, répondit que , pour
mettre un terme à ce fléau et apaiser les Dieux, il fallait
exposer Andromède elle-même à la fureur du monstre.
Elle fut attachée sur un rocher au bord de la mer; mais
Persée, mon'é sur Pégase, vola à son secours , vainquit le
monstre et devint l’époux d’Andromède.

Ce groupe en marbre est placé dans le parc de Versailles.
Persée vient de triompher et il s’empresse de détacher
les chaînes d’Andromède que l’effroi a fait évanouir.

Puget a produit peu d’ouvrages aussi beaux que celui-ci:
les chairs de l’Andromède ont une souplesse qu’on ne
trouve que dans les chef-d œuvres que nous a laissés l’anti-
quité. Dans chaque partie de ce morceau magnifique, on
ne remarque pas moins d’adresse de main que de vérité de
sentiment. Cependant on ne peut pas dissimuler que la
figure d’Andromède, quoique d’une proportion aussi forte
que nature, est trop petite relativement à celle de Persée
qui par son attitude, peut-être un peu forcée, paraît gi-
gantesque. Puget convenait qu’un de ses élèves avait trop
raccourci la figure d’Andromède en l’ébauchant; il ajou-
tait que pourtant on y trouvait les mêmes proportions qu’à
la Vénus de Médicis. On pourrait aussi remarquer quel-
ques incorrections dans la figure de Persée; mais cette
critique de détail est rarement instructive, et l’on ne sau-
rait inspirer trop d’admiration pour de semblables ou-
vrages.
loading ...