Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 11.1806 [Cicognara Nr. 3401-11]

Seite: 91
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806/0143
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 91 )

Planches quarante-troisième et quarante quatrième —

Elévation générale et Coupe de la nouvelle Bourse de

Saint-Pétersbourg ; par M. Thomas de Thomon.

Au moment où l’on s’occupe des moyens de placer la
Bourse de Paris dans un local convenable, on ne verra
pas sans intérêt le magnifique édifice destiné à cet usage,,
qui s’élève actuellement à Saint-Pétersbourg, et dont la
première pierre a été posée, il y a un an, avec beaucoup
de pompe, par l’Empereur, en présence de toute sa fa-
mille et de tout le clergé grec. M. le comte de Bomanzoff,,
ministre du commerce, a la direction générale de cette
grande entreprise.

Cet édifice, qui présente à l’œil la régularité et la pompe
architecturale de nos meilleurs projets académiques ornés-
de tous leurs accessoires , est situé à l’extrémité de Pile de
Wazillyostroff, entre la grande et la petite Neva. Il fait-
face , d’un côté, au Palais impérial qui domine sur l’au-
tre bras de la grande rivière , et de l’autre au grand Bâ-
timent des douze Collèges anciennement bâtis par le czar-
Pierre-le-Grand. Cette situation avantageuse exigeait les
grandes formes et le parti simple et noble dont l’auteur
a fait choix.

La largeur de cette façade est de 27 toises, et sa profon-
deur de 39. Si l’on y comprend la terrasse ou le plateau
sur lequel ce monument est assis, on aura pour ces deux-
dimensions 40 toises sur 53.

Un péristile de 10 colonnes sur la largeur et 12 sur la
profondeur, formant en tout 44 colonnes d’ordre dorique,,
entourent ce parallélogramme, et lui procurent l’agrément-
d’une promenade couverte au rez-de-chaussée et d’une

22

11.
loading ...