Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 11.1806 [Cicognara Nr. 3401-11]

Seite: 97
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806/0151
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 97 )

Planche quarante-sixième.—La Fèmme adultère. Tableau
de la galerie du Musée ; par Lotto Lorenzo.

Ce tableau , d’une petite proportion , est exécuté avec
une perfection rare. Il ne faut point y chercher l’exac-
titude des convenances , soit pour les costumes, soit pour
le lieu où la scène se passe, soit enfin pour les caractères-
de têtes; mais ce qu’on y remarquera, c’est une touche
légère et spirituelle, un coloris d’une finesse et d’une vé-
rité surprenantes. Les figures sont dessinées avec le sen-
timent de la nature ; mais le style n’en est pas assez noble :
il faut pourtant excepter la figure de femme qui n’est pas
moins remarquable pour la grâce que pour le naturel.

Lotto Lorenzo naquit à Bergame, vers les dernières
années du quinzième siècle. On ne connaît pas les événe-
mens de sa vie, et quelques personnes ont été jusqu’à
douter qu’il appartînt à l’école vénitienne. La grâce de
ses figures de femmes et d’enfans avait fait penser qu’il
pouvait être l’élève de Léonard de Vinci ; cette opinion
est hasardée, car sa manière tient beaucoup plus de celle
du Giorgion, dont il n’a point il est vrai la facilité,
mais qui sans doute fut son maître, comme on le croit
généralement aujourd’hui. On pense seulement que l’étude
des ouvrages de Léonard de Vinci apporta quelques chan-
gemens à son style. Quoi qu’il en soit, la vigueur de son
coloris, la vérité de ses carnations, la richesse de ses dra-
peries, le feront toujours recconnaître pour un éleve de
l’école vénitienne. Il produisit plusieurs tableaux d’autel
remarquables par de beaux effets et des dispositions in-
génieuses, mais son talent ne se soutint pas toujours au
même degré de perfection ; et l’on remarque que, depuis
l554 jusqu’à sa mort, vers i58o, il ne produisit que des
ouvrages médiocres. Il mourut àLorette, dans un âge très-
avancé.
loading ...