Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 11.1806 [Cicognara Nr. 3401-11]

Seite: 100
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806/0155
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( )

Giorgion qui le logea dans sa maison et lui donna des
conseils que le Pordenone mit si bien à profit qu’à la
mort prématurée de ce grand maître, il fut regardé comme
le seul peintre qu’on pût opposer au Titien. Celui-ci en con-
çut une jalousie dont il donna des preuves si fortes que le
Pordenone ne se crut pas en sûreté dans Venise où le Sénat
l’employait souvent à l’exclusion du Titien. Il ne peignait
plus sans avoir à ses côtés son épée et sa lance, comme s’il
eût craint que le Titien ne le fît assassiner. L’animosité qui
régna toujours entre ces deux peintres leur fit faire des
efforts singuliers pour se surpasser mutuellement, et la
réputation du Pordenone se répandit dans toute l’Europe:
Charl es-Quint l’appela auprès de lui, le récompensa ma-
gnifiquement , et le créa chevalier. C’est à cette époque de
sa vie que le Pordenone , pour se venger d’un frère qui
avait voulu l’assassiner, quitta son nom de famille et prit
celui de Régillo. Cette noble vengeance prouve qu’il sen-
tait le prix de la gloire. Le Pordenone a produit un grand
nombre de fresques que ses partisans élevèrent au dessus
des ouvrages du Titien, sinon pour la beauté du coloris,
partie que ces deux peintres possédaient également, au
moins pour la grandeur du style, le relief des figures et
la légèreté de l’exécution. U mourut à Eerrare,à l’âge
de 56 ans, lorsqu’il allait entreprendre un ouvrage con-
sidérable pour le duc Hercule. A sa mort, la sottise et la
malignité s’empressèrent d’accueillir des bruits d’empoi-
sonnement. Si, comme on doit le croire, c’est sur le Titien
(pie se portèrent les soupçons, ce grand homme, incapable
d’un tel crime, dut bien se repentir alors d’avoir laissé
éclater une jalousie que les qualités estimables de son
rival firent paraître encore plus odieuse.
loading ...