Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 11.1806 [Cicognara Nr. 3401-11]

Seite: 101
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806/0157
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( loi )

Planche quarante-huitième. — Grand Prix de gravure
en pierres fines ; par M. Tiolier fils.

La quatrième classe de l’Institut voulant consacrer l’éta-
blissement du Prix de gravure , par Sa Majesté, donna
en l’an i3 un programme ainsi conçu :

« Le Génie de la Gravure présentera une pierre gravée
« à Sa Majesté l’Empereur et Roi ; Sa Majesté sera assise,
« vêtue en style héroïque et couronnée de laurier. Elle
« donnera une couronne au Génie de la Gravure.

« Le Génie sera un adolescent de l’âge de Castor ; il
« sera caractérisé par des ailes.

<< Le touret, instrument caractéristique de la gravure
« en pierres fines, sera indiqué dans le champ de la
« pierre. »

M. Tiolier fils a obtenu le premier prix, et paraît
avoir laissé bien loin derrière lui ceux qui ont pris part
au concours, puisqu’il n’a point été accordé de second
prix. Ce sujet était gravé sur une cornaline d’environ
12 lignes de large sur io de haut. Le trait qu’on donne
ici est fait d’après un bas-relief que l’artiste a exécuté
sur une plus grande proportion, pour en rendre tous les
détails plus sensibles.

L’encouragement que l’Empereur a accordé à ce genre
de gravure avait fait concevoir aux amateurs des espé-
rances que l’ouvrage de M. Tiolier a dû fortifier, et que
ce jeune artiste réalisera sans doute un jour.
loading ...