Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 11.1806 [Cicognara Nr. 3401-11]

Seite: 109
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806/0169
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( I09 )

Planche cinquante-deuxième. — Daphnis frappé d'aveu-
glement ; par M. Grandin.

Daphnis , fils de Mercure, riche berger de la Sicile,
cjue l’on confond quelquefois avec l’inventeur de la poésie
pastorale, devint éperdument amoureux d’une jeune
INymphe qu’il obtint des Dieux. Tous deux demandèrent
au ciel que celui qui trahirait la foi qu’ils s’étaient jurée,
devînt aveugle. Daphnis oublia bientôt son serment ; il
conçut de l’amour pour une autre Nymphe, et fut privé
de la vue entre ses bras.

Un censeur sévère pourrait blâmer les attitudes que
M. Grandin a choisies pour rendre son sujet; mais,
sans lui reprocher cet oubli des convenances dont il
s’est aperçu trop tard Sans doute, on dii’a que cet ouvrage
s’est fait remarquer, à l’exposition du Salon, par une
grâce naïve , un effet assez piquant et une exécution
soignée.
loading ...