Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 11.1806 [Cicognara Nr. 3401-11]

Seite: 122
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806/0188
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( i22 )

mier ordre ; il a même un avantage sur tous les pein-
tres, c’est qu’on ne peut voir ses ouvrages sans en aimer
l’auteur. Son élégante naïveté, la vérité de ses expressions,
la pureté de son goût, toute sa grâce, tout son talent enfin
se retrouve dans cette petite composition peinte en gri-
saille sur un des vitraux qui décoraient l’église de S. (Ser-
vais. Il faut aussi rendre justice à Perrin qui a exécuté
ce morceau avec une grande habileté, et a su conserver
le caractère de son original.
loading ...