Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 11.1806 [Cicognara Nr. 3401-11]

Seite: 127
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806/0196
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( ï27 )

Planche soixante-unième.— Hippocrate ; par M. Girodet.

Hippocrate naquit, vers l’an 460 avant J. C., dans la
petite île de Coos qui lui doit toute sa célébrité, et ou l’on
révère encore les ruines d’une maison que les liabitans
crojent avoir été celle de ce médecin célèbre. Ses ancêtres
avaient pratiqué la médecine avec honneur, et s’étaient
distingués non moins par leurs vertus que par leur savoir.
Hippocrate, digne de suivre de tels exemples, se lit une si
haute idée de sa profession qu’il ne voulut l’exercer qu’a-
près en avoir approfondi la théorie et avoir étudié toutes
les sciences qui pouvaient l’éclairer dans un art que l’igno-
rance a rendu quelquefois si funeste. Alors la médecine,
la chirurgie et la pharmacie n’étaient point divisées, mais
il paraît que celui qui se chargeait de distribuer les secours
de ces sciences réunies, était déjà exposé aux sarcasmes des
incrédules : Hippocrate s’en plaint ; il en avait le droit.
S’il commit quelques erreurs, et il en fait modestement
l’aveu dans ses ouvrages, il rendit de si grands services à
l’humanité qu’il dut toujours s'attirer la vénération publi-
que. Aussi les Grecs lui décernèrent-ils des honneurs
presque divins. Les Athéniens, frappés d’une peste qui
semblait résister à tous les secours humains, lui durent
leur délivrance, et lui donnèrent des preuves éclatantes de
leur reconnaissance. Il déployait dans toutes les occasions
une douce philosophie et une rare sagacité. Les habitans
d’Abdère, prenant le rire continuel deLémocrite pour un
signe de folie, appelèrent Hippocrate pour opérer sa gué-
rison. Dès qu’il fut auprès du Philosophe, il n’eut pas de
peine à reconnaître l’erreur des Abdéritains, et leur fit
entendre qu’ils étaient plus malades que Démocrite.

Hippocrate mourut à Larisse en Thessalie, à l’âge de
11. 3i
loading ...