Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 12.1806 [Cicognara Nr. 3401-12]

Seite: 14
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806a/0026
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
y ( *4 )

quesll: il y fut nommé premier peintre du roi ; mais lors
de la révolution cjui détrôna Jacques, Gennari fut con-
traint de retourner en Italie, et il mourut à Rome en
1715, âgé de 82 ans. Il y eut encore deux autres Gennari,
Hercule et Bartholomée, frères des précédens , et comme
eux, élèves et imitateurs du Guerchin. Benoit Gennari,
surnommé l’Ancien, était leur père et le beau-frère du
Guerchin dont il eut la gloire d’être le maître. Surpassé
bientôt par son élève, il n’en conçut point de jalousie,
puisqu’on sait qu’il prit part à ses travaux. On ne connaît
pas l’année de sa mort. Il faut encore faire mention d’un
Jean-Baptiste Gennari, qui vraisemblablement était le
frère du dernier, et qui ne paraît pas avoir eu moins de
talent ni moins de réputation que les autres. Ce qu’en
général on peut dire sur leur mérite, c’est qu’ils imi-
tèrent si parfaitement le modèle qu’il s’étaient proposé
de suivre, qu’on pense aujourd’hui que plusieurs de leurs
ouvrages ont passé sous le nom du Guerchin.
loading ...