Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 12.1806 [Cicognara Nr. 3401-12]

Seite: 21
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806a/0037
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( ZI )

Planche septième.— La Vierge, VEnfant Jésus , S. Jé-
rôme et S. Thomas (TAquin. Tableau de la galerie du
Musée; par le Guide.

La Vierge est portée sur des nuages , et entourée d’un
chœur d’Anges :elle tient son fils sur ses genoux: tous deux
fixent leurs regards sur S. Jérôme et S. Thomas d’Aquin
qui, placés dans le bas du tableau, sont occupés cà méditer
leurs écrits. Ces pères de l’Eglise sont appuyés sur une
espèce d’autel au pied duquel est un équerre; ces acces-
soires figurent sans doute le monument que leur doctrine
éleva à la gloire de l’Eglise.

Ce tableau , dont les figures sont de grandeur naturelle,
vient de la cathédrale de Pésaro.

Le Guide eut deux manières; il dut la première aux
conseils et à l’étude des Caraches, ses maîtres; elle se dis-
tinguait par la vigueur des ombres. La seconde, plus suave,
fut le fruit de ses réflexions et de son expérience; Josépiu
l’appelait une manière d'Ange, et cet éloge est mérité; l’on
en peut juger parce tableau.que le Guide peignit dans toute
la force de son talent,et à l'heureuse époque de sa vie où,
comblé d’honneurs et de richesses , il semblait devoir
toujours ignorer le besoin qui l’accabla à la fin de sa car-
rière. Le dessin en est grand et pur , la touche savante et
large; et, quoique le coloris du Guide soit presque tou-
jours dans cette seconde manière un peu trop argentin , il
ne manque ici de vérité ni de force. Les draperies des deux
Saints sont surtout ajustées et peintes avec un art si parfait
qu’elles peuvent être citées comme des modèles. Le groupe
supérieur est agréable, et la tête de la Vierge est, comme
toutes celles qu’on voit dans les tableaux du Guide,
12, 4
loading ...