Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 12.1806 [Cicognara Nr. 3401-12]

Seite: 39
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806a/0064
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(39)

Planche seizième. — Monument érigé à Desaix , dans
l'Eglise de l’Hospice du Mont Saint-Bernard ; par
M. Moitié.

Dans les Numéros 34,35 et 36 du onzième volume
des Annales, on a donné les détails et la description des
sculptures qui enrichissent ce monument.

C’est sous le rapport de l’architecture et de la distribu-
tion des bas-reliefs que cette planche en offre l’ensemble.

L’artiste a choisi la forme d’un sarcophage dans le style
antique , qui participe de celui des Egyptiens, des Grecs
et des Romains. Le corps du sarcophage , de marbre
blanc, est élevé sur un socle où sont gravés, dans la forme
des hiéroglyphes égyptiens, les attributs de la Prudence
et de la Valeur, qualités qui caractérisaient éminemment
le Héros.

Le bas-relief du milieu, où est représenté l’instant de
sa mort sur le champ de bataille et parmi ses compagnons
d’armes, est encadré par deux pilastres attiques sur les-
quels sont sculptés en bas-reliefs les fleuves du Nil et du
Pô, témoins de ses glorieux exploits. Cette sculpture est
très-douce et très-fine, afin de ne point détruire l’effet
du tableau principal. On lit, dans la frise de l’entable-
ment, l’inscription dédicatoire : A Desaix, mort à la
bataille de Marengo. Au dessus, dans le milieu du cou-
ronnement , en forme de fronton, est la couronne hé-
roïque, récompense de ses belles actions et de son généreux
dévouement; et dans les angles de cette toiture allégorique
qui couvre la demeure éternelle, de petites Victoires age-
nouillées ornent de festons un candélabre, symbole d’a-
pothéose et de consécration.

On ne pouvait renfermer plus d’objets sans confusion
loading ...