Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 12.1806 [Cicognara Nr. 3401-12]

Seite: 102
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806a/0157
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 102 )

sur les bords du Tesin, et Sempronius sur ceux de Ta
Trébia. La victoire lui donne des alliés: à travers les
marais dont le passage lui coûte un œil, il entre dans
l’Etrurie, et, près du lac de Trasimène , il remporte une
victoire décisive sur Elaminius. Alors traversant en vain-
queur toutes les provinces soumises aux Romains , il s’a-
vance jusques dans la Campanie. Fabius Maximus oppose
quelque temps à son impétuosité une tactique prudente
qui eût pu contrarier ses vues ; mais l’indocilité du consul
Varron fait donner la bataille de Cannes l’an 216 avant
J. C. Annibal n’avait que 5o,ooo hommes, les Romains
çn avaient 86,000 ; ils en perdirent 70,000. Jamais Rome
ne se vit plus près de sa cbute. Les historiens latins, jaloux
de la gloire d’Annibal, l’ont accusé d’inhumanité; et ce-
pendant, à cette mémorable journée , il criait à ses soldats
furieux : arrêtez: arrêtez ! épargnez les vaincus! Mon-
tesquieu et Condillac ont réfuté ceux, qui regardent
comme une faute commise par ce grand capitaine de n’a-
voir pas marché droit à Rome. Tl n’était point homme à
perdre une occasion favorable ; mais ses forces n’étaient
pas suffisantes pour prendre cette ville bien fortifiée, pour-
vue de tout, et d’où quelque temps après sortirent deux
armées beaucoup plus nombreuses que la sienne. On a
parlé aussi légèrement des délices de Capoue ; elles ne
l’empêchèrent pas de se soutenir encore pendant 14 ans en
Italie, sans recevoir aucun secours de Carthage, et d’aller
camper sous les murs de Rome. Lorsqu’enfin Scipion,
imitant la conduite d’Annibal, porta la guerre en Afrique,
Carthage rappela son héros. Il lui fallut quitter ses con-
quêtes , et il le fit en pleurant.De retour dans sa patrie, il
n’v trouva que de mauvaises troupes avec lesquelles il
combattit Scipion à Zama. Les Carthaginois furent défaits
et forcés à. des traités honteux; mais Annibal tâcha, par
loading ...