Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 12.1806 [Cicognara Nr. 3401-12]

Seite: 149
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806a/0227
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 149 )

Planche soixante’onzième. Le Retour de VEnfant pro-
digue ; par M. Boisselier.

Ce tableau a mérité à M. Boisselier le grand prix de
peinture décerné cette année.

Le sujet du concours était heureusement choisi. Voici
les principaux passages de l’Evangile:

« Un homme avait deux enfans; le plus jeune dit à son
44 père : mon père, donnez-moi ce qui doit me revenir de
44 votre bien ; et le père leur fit le partage de ses richesses.
44 Le jeune homme s’en alla dans un pays étranger où il
44 dissipa tout ; il tomba dans la nécessité, et fut réduit à
44 garder les troupeaux. Enfin étant rentré en lui-même 9
4< il se dit : il faut que j’aille trouver mon père. Il retour-
n na donc vers la maison paternelle , et, lorsqu’il était
44 encore bien loin, son père l’aperçut, et en fut touché de
44 compassion ; et, courant à lui, il se jeta à son cou et le
<4 baisa. Son fils lui dit : mon père, j’ai péché contre le ciel
« et contre vous, et je ne suis plus digne d’être appelé
44 votre fils. Alors le père dit à ses serviteurs : apportez
44 promptement sa première robe et l’en revêtez. Amenez
44 aussi le veau gras, et le tuez; mangeons et rejouissons-
44 nous; cependant le fils aîné se mit en colère, et dit à
44 son père : voilà déjà tant d’années que je vous sers, et
44 je ne vous ai jamais désobéi en rien; et pourtant vous
4< ne m’avez jamais donné un chevreau pour me divertir
44 avec mes amis; mais aussitôt que votre autre fils , qui a
44 mangé son bien avec des femmes perdues , est revenu ;
44 vous avez tué pour lui le veau gras. Alors le père lui
44 dit : mon fils, vous êtes toujours avec moi, et tout ce
44 que j’ai est à vous. Mais il fallait faire festin et nous
iz> 36

\
loading ...