Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 12.1806 [Cicognara Nr. 3401-12]

Seite: 151
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1806a/0230
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( )

Planche soixante-douzième. •— l?Astronomie. Bas-relief

en marbre du Musée des Mûnumens français ; par

Pierre Bontemps.

Ce morceau précieux fait partie de l’urne magnifique
qui était placée dans l’abbaye de Haute-Bruyère, et
qui contenait le coeur de François I.er.

Ce Vase, élevé sur un piédestal de marbre, est sur-
monté de deux Génies qui tiennent leurs flambeaux ren-
versés; lesornemens dont il est surchargé, peut-être avec
plus de luxe que de goût, sont travaillés avec beaucoup de
soin. Huit bas-reliefs (*) en font la principale richesse; ils
représentent la Peinture, la Sculpture, l’Architecture, la
Géométrie, la Poésie épique, la Poésie lyrique, la Mu-
sique et l’Astronomie. C’est cette dernière science qui est
caractérisée d’une manière ingénieuse dans le bas-relief
que l’on donne ici.

Un homme, qui semble être Atlas, l’un des plus anciens
astronomes connus, tient une sphère céleste qu’un autre
Savant contemple avec une attention profonde; tandis
qu’un troisième personnage écrit le résultat de leurs ob-
servations.

Ce médaillon , ainsi que tous les autres morceaux qui
décorent cette urne sépulcrale, sont dus à Pierre Bontemps,
sculpteur parisien ,qui, au milieu du i6.me siècle, jouis-*
sait d’une réputation presque égale à celle des Gougeon et
des Pilon. Il la méritait, si l’on en juge d’après les ouvrages
qui nous restent de lui. Ce bas-relief réunit la fermeté du

(*) La plupart de ces morceaux seront insérés dans le volume
suiyant.
loading ...