Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 14.1807 [Cigognara Nr. 3401-14]

Seite: 7
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807/0012
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
A Monsieur WEST,

Peintre , Président de VAcadémie royale de
Peinture de Londres.

Monsieur,

Les nations rivalisent de gloire et de puissance :
les beaux-arts aussi rivalisent de gloire; mais,
étrangers à ces mouvemens terribles qui changent
quelquefois la face politique des empires , les
beaux-arts sont de toutes les nations. Ceux qui
les professent voyent dans leurs rivaux des frères,
des amis: dirigés dans leurs travaux par des prin-
cipes constans qui leur sont communs, ils ont
également un commun intérêt : c’est l’honneur et
la prospérité de l’art.

Admirateur zélé de ces riches conceptions
qui depuis longtemps ont répandu dans l’Europe
les preuves de votre génie fécond et votre juste
célébrité, j’ose publier sous vos auspices ce volume
loading ...