Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 14.1807 [Cigognara Nr. 3401-14]

Seite: 14
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807/0025
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( M )

lations plus efficaces, on a vu Sa Majesté porter dans cette
maison la joie et l’espérance. Elle n’a pas dédaigné de
s’asseoir au milieu d’une multitude de mères souffrantes
et de pauvres enfans. L’Hospice honoré de la protection
spéciale de l’Impératrice, a accjuis une nouvelle considé-
ration, et les bienfaits des particuliers lui ont assuré une
plus grande utilité. Tel est le pouvoir de l’exemple
donné par les Grands.

On doit féliciter l’auteur du tableau d’avoir tracé
cette scène de bonté et de générosité : c’est à la fois hono-
rer dignement la Majesté Souveraine, et servir les intérêts
des malheureux.

Le but de l’éditeur de ce recueil étant de conserver
principalement les traits historiques qui ont de l’intérêt,
et les idées ingénieuses des artistes, il a dû penser que fa
composition de M. Lafond ferait plaisir aux souscrip-
teurs; elle offre un acte de bienfaisance digne d’être cité,
une scène agréable et bien disposée; et l’on juge facile-
ment en voyant le tableau, que s’il laisse à desirer quel-
que chose sous le rapport du coloris et de la finesse d’exé-
cution, c’est que l’auteur a été gêné par le temps prescrit
pour l’exposition publique.

Ce tableau faisait partie du salon de 1806. Les figures
ont environ a pieds de proportion.
loading ...