Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 14.1807 [Cigognara Nr. 3401-14]

Seite: 45
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807/0072
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 45 )

Planche dix-neuvième. — Le Sacrifice de Noé. Bas-
relief du Musée des Monumens français ; par Lestocart.

« Noé étant sorti de l’arche avec ses fils, sa femme et
« les femmes de ses fils, dressa un autel au Seigneur;

4< et, prenant de tous les animaux et de tous les oiseaux
« purs, il les lui offrit en holocauste.... Dieu bénit Noé
4‘ et ses enfans, et lui dit.... Je mettrai mon arc dans les
44 nuées, afin qu’il soit le signe de l’alliance que j’ai faite
44 avec la terre. ( Genèse, chapitre IX).

Noé, entouré de sa famille, est à genoux devant l’autel:
la flamme va consumer les victimes dont il fait l’offrande.
Les attitudes et les traits expressifs des enfans de Noé an-
noncent leur reconnaissance envers le Seigneur qui, par
une grâce spéciale , les a soustraits au désastre universel.

La composition de ce joli bas-relief est sage et bien
conçue ; la scène est remplie sans confusion. On voit que
l’artiste s’est pénétré de Raphaël qui avait traité le même
sujet dans un de ses tableaux des loges du Vatican , et
qu’il a tâché de saisir le style de ses ajustemens ainsi que
ses airs de tête. Les figures ont une saillie douce et sont
rendues avec beaucoup de finesse. Elles ont environ 18
pouces de proportion. Ce morceau décore une des faces
latérales du piédestal de la statue de Bérulle que l’on
voyait à l’institut de l’Oratoire à Paris, et qui a été trans-
portée au Musée des Monumens français. L’autre côté du
piédestal est orné d’un bas-relief représentant le Sacri-
fice de la Messe, pour rappeler la mort de Bérulle qui
expira en célébrant les saints mystères. Sur le devant
on voit deux Génies portant un chiffre.

Pierre Bérulle, né en i5y5 au château de Serilly, près
14. 10
loading ...