Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 14.1807 [Cigognara Nr. 3401-14]

Seite: 46
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807/0073
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 46 )

„ de Troyes en Champagne, fut aumônier de Henri IV.
Il s’était distingué dans la fameuse conférence de Fon-
tainebleau où Duperron combattit Duplessis Mornay. Le
roi l’envoya en Espagne pour engager quelques Carmélites
à le suivre à Paris, et ce fut par ses soins que cet ordre
fleurit en France. Il fonda depuis la congrégation de
l’Oratoire dont il fut le premier général, et que le pape
Paul V approuva par une bulle en i6i3. Cette congrégation
rendit de- grands services, et se distingua toujours par la
piété, le savoir et la modestie. Bérullo reçut d’Urbin VIII
le chapeau de cardinal, récompense due à son mérite. Il
avait refusé de Henri IV et de Louis XIII des évêchés
considérables. Il eut pour amis S. François de Sales, le car-
dinal Bentivoglioet César de Bus, et composa des ouvrages
de controverse qui ne furent publiés que plusieurs années
après sa mort. Il termina sa carrière en 1629, âgé de
55 ans.

Lestocart, auteur de ce bas-relief, et élève de Sarrazin,
n’est pas aussi connu qu’il le mérite. On n’a aucun détail
sur sa vie; mais ses ouvrages plairont toujours par le ca-
ractère de la composition et du dessin, et par l’agrément
du ciseau.

t
loading ...