Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 14.1807 [Cigognara Nr. 3401-14]

Seite: 54
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807/0085
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
* ( S4 )

églises de Parme attestent le mérite de Bernadino; la
coupole délia Steccata est regardée comme un ouvrage
accompli.

Il peignit à Crémone, au réfectoire des Pères de
S. Jean-de-Latran, un tableau de la multiplication des
pains, scène immense dont les personnages, de proportion
plus grande que nature, offrent une variété infinie d’atti-
tudes, d’expressions et de Costumes; elle est rendue avec
une finesse de teintes, une vigueur et une intelli-
gence de clair-obscur qui font oublier quelques fautes de
perspective aérienne. Plaisance et Crémone possèdent
encore un grand nombre de ses ouvrages. Ses fresques
sont préférés à ses tableaux à l’huile. On voit peu de ces
derniers en Italie dans les cabinets particuliers ; la plu-
part ont passé dans l’étranger et surtout en Espagne.
Celui-ci est le seul que le Musée possède.

Pour complaire aux personnes qui commandèrent ce
tableau, Gatti y a représenté S. Pierre revêtu d’habits
pontificaux, présentant à l’Enfant Jésus le Prêtre qui s’est
prosterné devant la crèche. Aux airs de tête, à la ma-
nière dont les mains sont dessinées, on reconnaît un élève
du Corrè.ge. La composition est sage et d’une riche or-
donnance. Le Berger, agenouillé sur le premier plan, offre
un beau caractère de dessin et une excellente étude. Ce ta-
bleau, dont les figures sont de grandeur naturelle, est en-
fumé et demande une restauration. Elle serait d’autant
plus utile que quelques parties d’où Ion a enlevé l’ancien
vernis, font présumer que le coloris a beaucoup de fraî-
clieur et de vérité.

Bernardino Gatti, né à Crémone,y mourut en i575.
On ignore l’année de sa naissance.
loading ...