Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 14.1807 [Cigognara Nr. 3401-14]

Seite: 56
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807/0088
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
(56)

se trouvaient partage's dans plusieurs tuyaux de longueur
inégale ; attaché àCybèle, il l’accompagna dans tous ses
voyages, et fut le premier qui mit en musique les hymnes
consacrés aux Dieux. Au surplus, nous 11e garantissons
pas l’explication de ce morceau,et nous convenons quelle
n’est fondée que sur des conjectures.

Au sein des discordes politiques et des guerres civiles,
Henri III, pendant les i5 années que dura son règne,ne
put accorder aux arts une protection très-active; cependant
il ne les négligea pas entièrement; il fit continuer quelques
parties du Louvre et de la galerie : c’est même à l’époque
où vécut ce prince que la scu'pture atteignit en France le
plus haut degré de splendeur, et que Jean Gougeon,
Germain Pilon, Paul Ponce, Jean Bullant, Barthélemy
Prieur, Pierre Bontemps et autres produisirent des chef-
d’œuvres qui font encore la gloire de notre école.
loading ...