Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 14.1807 [Cigognara Nr. 3401-14]

Seite: 101
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807/0154
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 101 )

Planche quarante-septième. — L’Annonciation ; Tableau,
de la Galerie du Musée , par Annibal Carache.

Ce tableau, cm l’on voit la Vierge seule, n’offre que
la moitié du sujet. L’Ange qui vient lui annoncer
qu’elle enfantera le Messie est représenté dans un
autre tableau de pareille dimension. Il est probable
cpie ces deux morceaux isolés étaient placés symétri-
quement dans quelque église ; une circonstance par-
ticulière aura forcé l’artiste de diviser ainsi sa com-
position. La figure de la Vierge est d’un beau style ,
d’un grand goût de dessin, et d’une expression à-la-fois
noble et gracieuse ; le coloris en est vigoureux.

Le lecteur a pu remarquer qu’en parlant des peintres
célèbres, on insiste souvent dans cette ouvrage sur le
style de leurs productions. Les personnes qui ne sont pas
familiarisées avec la pratique ou la théorie de l’art ,
trouvent peut-être de l’inexactitude dans l’application
de ce mot, qui, à la vérité , n’est employé par les
artistes que dans un sens figuré. Sans approfondir cette
discussion, qui demanderait un long article, nous allons
tacher d’expliquer en peu de mots ce qu’on entend
par style dans les arts d’imitation, et ce qui distingue
les différens styles.

Le caractère particulier de chacune des parties qui
composent un tableau, et le mode de réunion de ces
diverses parties , constituant le caractère général d’un
ouvrage, forment ce qu’on est convenu d’appeler style.
En peinture, la signification de ce mot équivaut à-peu-
près à celle du mode, dans la musique.

Les auteurs qui ont écrit sur la peinture distinguent
ordinairement trois styles : le grand ou le sublime , le
heau, et le gracieux. Le grand style est celui où le
peintre a fait choix, tant pour sa composition que pour
14. a4
loading ...