Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 14.1807 [Cigognara Nr. 3401-14]

Seite: 109
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807/0166
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( ,09 )

Planche cinquante-unième. — Le portrait en pied du.
Cardinal Bentivoglio, par Vandyck j Tableau delà
galerie du Musée.

Gui Bentivoglio, né à Ferrare , en 1579, nonce
en Flandre et en France , et fait cardinal par PaulV ,
en 1621. Il se fit chérir et estimer par ses vertus, et
particulièrement par sa douceur et sa probité. On
prétend qu’il eût été pape après Urbain "VIII, dont
il avait été l’ami, mais il mourut pendant la durée du
conclave. Bentivoglio cultiva les lettres avec distinc-
tion , et mérita d’être cité parmi le petit nombre
d’historiens modernes dignes d’être comparés à ceux
de l’antiquité. Ses ouvrages sont écrits dans un style
pur et facile.

Le portrait du cardinal Bentivoglio fut le premier
ouvrage que Vandyck fit en arrivant à Rome. U avait
fait la connaissance du cardinal pendant sa nonciature
en Flandre. Ce prélat l’honnora d’une amitié particu-
lière , .et contribua à le faire connaître. Ce tableau
avait passé dans la galerie du grand duc. On y retrouve
toutes les qualités qui distinguent les portraits de ce
peintre étonnant, et même un ton plus chaud et plus
vigoureux que celui qu’il a généralement employé. La
tête à beaucoup d’expression, et le tableau est touché
avec un sentiment et une fermeté rares.

Vandyck est un des artistes dont on ait recueilli la
vie avec le plus de soin -, aussi ofFre-t-elle beaucoup
d’intérêt, quoiqu’elle ait été de peu de durée. Nous en
avons déjà rapporté plusieurs traits dans cet ouvrage!
nous citerons encore celui-ci,qui prouve que les
hommes du mérite le plus distingué 11e sont pas à
l’abri des jugemens ridicules et du mépris designorans.

14. 26
loading ...