Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 14.1807 [Cigognara Nr. 3401-14]

Seite: 111
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807/0169
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( Kt )

Planche cinquante-deuxième. — Apollon Sauroctone •
Statue antique du Musée.

Il existe, tant en marbre qu’en bronze, plusieurs
statues d’Apollon Sauroctone , c’est - à - dire qui tue
un lézard. Il est probable que ce sont autant de copies
antiques du fameux Apollon Sauroctone de Praxitèle,
lequel, au rapport de Pline , était regardé comme un
des plus beaux ouvrages de cet artiste. La statue était
en bronze -, et parmi celles de même métal qui se
sont conservées jusqu’à nous , il n’y en a aucune que
l’on puisse présumer être l’original ; elles sont toutes
inférieures à celles que l’on a exécutées en marbre.
L’Apollon dont on donne ici la gravure a subi des
restaurations considérables • il n’y a de véritablement
antique que le torse, qui est d’un excellent travail , et
les cuisses : la tête est rapportée. Les parties conser-
vées se trouvent semblables à une autre statue d’Apol-
lon que l’on voit à Florence. Il y a au Vatican , à Rome,
tin Apollon Sauroctone de la plus grande beauté.

Les attributs qui ont fait donner à cette figure îe
110m de Sauroctone 11e s’y trouvent plus ; l’artiste qui l’a
restaurée lui a donné une lyre. Cette petite statue, que
l’on peut regarder comme un fragment, est exécutée
en marbre grec , dit grechetto , à cause de la finesse du
grain. Elle a de 26 à 26 pouces cle hauteur.

Fin des observations sur les dijférens styles en peinture.

Quant au style naturel, qu’on nommerait plus exac-
tement style familier , on y est conduit par l’étude de
la nature commune ou même triviale. C’est celui qui
distingue les productions de Teniers, Rembrandt,
loading ...