Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 14.1807 [Cigognara Nr. 3401-14]

Seite: 119
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807/0181
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( ”9 )

Planche cinquante-sixième. — Pilate se lave les mains
devant le peuple ; Tableau de la galerie du Musée,
par Honthorst.

«Jésus fut amené devant le gouverneur.... et étant
accusé par les princes des prêtres et par les sénateurs ,

il ne répondit rien.Or le gouverneur avait coutume,

à toutes les fêtes de Pâques, de délivrer celui des pri-
sonniers que le peuple lui demandait. .. Et il savait
bien que c’étaitpar enviequ’ils avaient livréJésus entre
ses mains. Leurayantdit, Lequel des deux de Jésus ou
de Barrabas voulez-vous que je vous délivre? ils lui
répondirent : Barrabas ! Pilate leur dit , Que ferai-je
donc de Jésus? Ils répondirent tous : Qu’il soit crucifié.
Le gouverneur leur dit, Mais quel mal a-t-il fait?....
Ils se mirent à crier plus fort en disant: Qu’il soit cruci-
fié. Pilate voyant qu’il n’y gagnait rien , et que le tu-
multe s’excitait de plus en plus, se fit apporter de
l’eau , et se lavant les mains devant le peuple , il leur
dit, Je suis innocent du sang de ce juste, ce sera à
vous à en répondre.... Et ayantfait fouetter Jésus,il le
remit entre leurs mains pour être crucifié.... « ( Evan-
gile selon S. Mathieu, chap. 27. )

Le style de cette composition n’est pas très-élevé ,
mais le sujet est assez bien rendu. Il n’y faut chercher
ni la noblesse du caractère , ni la sévérité du costume,
que l’on ne trouve guère dans les productions des
peintres hollandais, même de ceux qui ont étudié en
Italie ; mais on y remarque un effet de nuit bien senti,
un bon ton de couleur , et un pinceau large et nourri ;
il y a cependant un peu de sécheresse dans les con-
tours , ainsi que dans la touche.

Gérard Honthorst, plus connu en Italie sous le nom
de Cherardo dalle Notti, à cause de son habileté à re-
loading ...