Annales du Musée et de l'Ecole Moderne des Beaux-Arts — 15.1807 [Cicognara Nr. 3401-15]

Seite: 40
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/amemba1807a/0071
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
0.5
1 cm
facsimile
( 4° )

« dans le désert de Bersabée , etc. » ( Genèse,
chap. ai.)

Lorsqu’on cite un tableau de Lesueur, il n’est pas
besoin de faire observer qu’il réunit la correction du
dessin , la grâce , la simplicité , la noblesse, la finesse
d’expression., et le beau style des draperies , qualités
qui se retrouvent dans toutes les productions de ce
peintre.

On ne peut pas dire que Lesueur ait été un grand
coloriste, sur-tout dans ses premiers tableaux, et
lorsqu’il sortait de l’école de Youët. Il avait tellement
adopté la manière de son maître1, que l’on confondait
quelquefois leurs ouvrages. Mais dans ses dernières
compositions, c’est-à-dire à l’époque où Lesueur en-
trait dans la force de l’âge et du talent (*), on re-
marque généralement un ton assez fin, franc et lu-
mineux, une touche facile et sans affectation.

(*) Lesueur mourut à 42-ans.
loading ...